De l’homogénéité dans l’orchestre

Odyssey, MBL 9006, MBL 5011, MBL 1511F Après les modifications très signficatives des derniers mois, il était temps de remettre en cause le pourtant fabuleux 3D-Lab 2000. Il a trouvé son maître dans le convertisseur MBL 1511F, aussi solide dans les basses, mais plus abouti dans la définition, l’aération et l’ouverture de la scène sonore. Et comme toujours chez MBL, un réalisme étonnant sur les voix, les instruments, leur texture et leurs moindres inflexions sont reproduites.

Odyssey, MBL 9006, MBL 5011, MBL 1511F A cette occasion, le câble a été upgradé en MBL bleu tout en symétrique pour la modulation (du MBL 1511F au MBL 5011, puis du MBL 5011 à chaque MBL 9006 configurés en mono, puis de chaque MBL 9006 à chaque entrée des Martin Logan Odyssey, soit 4 câbles complets par enceinte).

Pourquoi ces efforts et ces changements ?

Eh bien par rapport à l’ensemble précédent (3D-Lab 2000, Krell 300il, Martin Logan SL3), déjà très fidèle et agréable,

Et puis le plaisir de passer cinq minutes ou deux heures d’un concert à l’autre selon l’humeur, à plonger et replonger d’une atmosphère à l’autre… Finalement c’est juste pour ça qu’on fait tous ces efforts. Le spectacle de la musique.

Comments

Les commentaires sont désactivés sur ce billet.