A better Tomorrow 2 (Le Syndicat du crime 2) (1984, Hong-Kong)

Couverture On retrouve la bande de copains, Leslie Cheung, Chow Yun-Fat entre autre, qui relance la guerre contre les mafieux. On sent la lourdeur de cette ambiance, la tension dans cette société en pleine débandade, et puis on sent l’amitié qui permet à certains de s’en sortir, de partir parfois en Amérique ou de vivre autre chose que la banditisme.
Auteur : Woo John, Hong-Kong, 1984
♥♥♥ Excellent

A better Tomorrow Le syndicat du crime) I (1986, Hong-Kong)

Avec ces 2 « épisodes », on découvre un John Woo plus torturé et plein de doutes qu’à l’habitude. L’histoire veut que le film ait été tourné dans des conditions très difficiles à cause de la présence permanente des mafieux, ceux-là même dont le film donne une vision peu reluisante. Sans doute une des raison du départ de Woo pour les USA.
Auteur : Woo John, Hong-Kong, 1986
♥♥♥ Excellent

Paycheck (2004, USA)

Superbe, John Woo à son tour s’attaque à la forme des années 50. Après Catch me if you can, on découvre que l’on peut mêler les styles et les époques. Ici, Woo passe d’un style fifties à l’ultramoderne futuriste et film d’action. Ben Affleck s’en sort pas mal en « reverse-engineer » payé pour inventer puis tout oublier ensuite. Sauf qu’il s’est un peu dépassé sur cette nouvelle mission. Une seconde vision, proche de la première, met en évidence le travail formel impeccable, et la mise en abîme du temps dans le scénario.
Auteur : Woo John, USA, 2004
♥♥ Très bien, à conseiller

Paycheck (2003, USA)

Superbe, John Woo à son tour s’attaque à la forme des années 50. Après Catch me if you can, on découvre que l’on peut mêler les styles et les époques. Ici, Woo passe d’un style fifties à l’ultramoderne futuriste et film d’action. Ben Affleck s’en sort pas mal en « reverse-engineer » payé pour inventer puis tout oublier ensuite. Sauf qu’il s’est un peu dépassé sur cette nouvelle mission.
Auteur : Woo John, USA, 2003
♥♥ Très bien, à conseiller

Hard-Boiled (1992, Chine)

Couverture sur Amazon Un des grands John Woo, d’avant l’amérique. L’action est continue, le rythme endiablé, et tous ses thèmes de prédilection articulés.
Auteur : Woo John, Chine, 1992
♥♥♥ Excellent

Windtalker (2002, USA)

Couverture Bon film d’action, assez violent. Plus technique que très passionnant mais bien interprété et filmé au millimètre.
Auteur : Woo John, USA, 2002
♥♥ Très bien, à conseiller

Face/ Off (Volte/ Face) (1997, USA)

Auteur : Woo John, USA, 1997
♥♥♥ Excellent

Mission Impossible 2 (2000, USA)

Auteur : Woo John, USA, 2000
♥ Agréable, sans plus

Une balle dans la tête (1990, Chine)

Auteur : Woo John, Chine, 1990
♥♥♥ Excellent

Face/ Off (Volte/ Face) (1997, USA)

Auteur : Woo John, USA, 1997
♥♥♥ Excellent

le syndicat du crime (1986, Hong-Kong)

Auteur : Woo John, Hong-Kong, 1986
♥♥ Très bien, à conseiller

Une balle dans la tête (1990, Chine)

Auteur : Woo John, Chine, 1990
♥♥♥ Excellent

The Killer (1989, Hong-Kong)

Auteur : Woo John, Hong-Kong, 1989
♥♥♥ Excellent

le syndicat du crime 2 (1987, Hong-Kong)

Auteur : Woo John, Hong-Kong, 1987
♥♥ Très bien, à conseiller

Chasse à l’homme (hard target) (1993, USA)

Auteur : Woo John, USA, 1993
Sans aucun intérêt

A toute épreuve (Hard Boiled) (1992, Honk Kong)

Auteur : Woo John, Honk Kong, 1992
♥♥♥ Excellent